Breaking News

deuxième Ramadan sous pandémie, deux million de morts dans le monde

shadow

Nombre de pays musulmans entrent mardi 12 avril dans le mois béni du Ramadan, assombri pour la deuxième année consécutive par la pandémie, qui a déjà fait un million de morts en Europe.

Les campagnes de vaccinations suivent leurs cours. Au Royaume-Uni, l'objectif de proposer une première dose aux plus de 50 ans à la mi-avril a été atteint avec trois jours d'avance.

Plus de 2,9 millions de morts dans le monde

L'Europe a franchi lundi 12 avril la barre du million de morts du Covid-19, selon un comptage réalisé lundi par l'AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé.

Les 52 pays et territoires de la région (qui va à l'est jusqu'à l'Azerbaïdjan et la Russie) totalisent au moins 1.000.288 décès (pour 46.496.560 cas), devant l'Amérique latine et les Caraïbes (832.577 décès), les États-Unis/Canada (585.428 décès) et l'Asie (285.824 décès).

«Nous sommes actuellement à un point critique de la pandémie», a déclaré Maria Van Kerkhove, la responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), au moment où le bilan dans le monde approche des trois millions de morts (2.937.355 décès), selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles.

«La trajectoire de cette pandémie est en pleine expansion. Elle croît de manière exponentielle. Ce n'est pas la situation dans laquelle nous voulons nous trouver 16 mois après le début de la pandémie, alors que nous disposons de mesures de contrôle efficaces», a déclaré Maria Van Kerkhove, la responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le Ramadan commence, sous restriction

Le mois saint de la religion musulmane se déroulera, à partir de mardi ou de mercredi selon les pays, entre restrictions sanitaires et craintes de nouvelles contaminations, notamment sous l'effet de ses traditionnels repas festifs à la fin de la journée de jeûne.

Dans le pays le plus peuplé du monde arabe, L'Égypte (plus de 100 millions d'habitants), le ramadan commence ce mardi et, négligeant souvent le port du masque ou la distanciation physique, les Cairotes s'affairaient en nombre lundi à leurs derniers achats. En France, le ramadan, commence aussi ce mardi.

Succès pour la campagne de vaccination britannique

Le Royaume-Uni a atteint lundi 12 avril son objectif de proposer au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus aux plus de 50 ans à la mi-avril, un nouveau succès de la campagne de vaccination auquel les Anglais peuvent trinquer en terrasse après un long hiver confiné.

Face au bilan sanitaire plus lourd que dans tout autre pays en Europe occidentale - plus de 127.000 morts - le gouvernement de Boris Johnson s'est lancé dans une campagne de vaccination massive dont il parvient à tenir l'ambitieux calendrier.

Avec trois jours d'avance sur l'échéance de la mi-avril, l'objectif de proposer au moins une première dose de vaccin à tous les plus de 50 ans, aux personnes les plus vulnérables ou les plus exposées, a été rempli lundi, a annoncé dans la soirée Downing Street.

Variant britannique : pas plus de formes graves

Deux études publiées mardi 12 avril affirment que le variant «britannique» du coronavirus n'entraîne pas plus de formes graves de Covid-19, à rebours des conclusions de précédents travaux de recherche, mais confirment qu'il est bien plus contagieux que les souches précédentes.

Les auteurs de la première étude, publiée dans The Lancet Infectious Diseases, ont analysé les données de 341 malades du Covid hospitalisés à Londres entre le 9 novembre et le 20 décembre, en pleine émergence du variant 501Y.V1, désormais dominant dans une grande partie de l'Europe.

AstraZeneca pour les plus de 60 ans en Irlande

L'Irlande a décidé lundi de réserver au plus de 60 ans le vaccin AstraZeneca, adaptant à son tour son utilisation du sérum du laboratoire anglo-suédois en raison des craintes autour de cas de formation de rares caillots sanguins.

La décision, prise dans la foulée de la recommandation de la commission chargée du programme de vaccination, doit entrer en vigueur dès mardi.

Panne d'alimentation en oxygène en Roumanie

Trois malades du Covid-19 soignés dans une unité de réanimation à Bucarest en Roumanie sont morts lundi soir après une défaillance du système d'alimentation en oxygène, ont annoncé les autorités, alors que les hôpitaux sont débordés par la troisième vague de la pandémie.